Connexion



S'INSCRIRE
Mot de passe oublié?

Annonces
New Artistes
+ de 103 Chanteurs
Statistiques

23891 membres inscrits

Dernier membre:
Khamiss57

Plus de stats

En ligne
En ligne
58 Visiteurs ; 0 Modo
0 Membre ; 0 Admin

Sawt-Atlas


Total: 58 Personnes
Liens

Amazigh Music
Izlan Oumguil
Izlan Ahouzar
Izlan Rouicha
Izlan Agouray
Total: 8 liens
Discussion

Khamiss57: Bonsoir,.Me.voilà de retour ... khamiss

Larco: J'arrive pas a écouter de la musique

ranger111: Azoul

nabder: Maygan irbbi a3anzoul

nabder: Salam ghifoun bahra

nabder: Kalbagh ghifs ort ofigh. Mek tassenk mani gtafagh iwaliwn ns nghed la cassette neghed ghir kra. Ak i3awn rabbi

nabder: Wallah ayma izlanfr tannagh atga. Tamyirt bahra.dark tamnat ikmmeln.

izlanfr: Akm yad our hawlgh ammanw # aydda righ hatin oufight
ah touda daoud ah tachichawt # iih n9ima bla ichichawn

nabder: Khf rbbi datinighr yat tamnadte nait atta. Ismns ait boudaoud. Tin touda daoud. "Ghouri digs yan imik. Walakin or tkmmil. Ardis tini: akm yad or hawlgh ammanw.... tanmyirt bahra

nabder: Azul aitma imazighen. Thanna loqt.

ghisalberti: Manna tissen Rabbi aditifk hat ottoufigh

ghisalberti: Mighourtlla loghnia n mohamed aankour nig daytili "nigh awmaten mani mani tagmat noun"

ghisalberti: Aytma salam

oubenti: Hi

oubenti: Mayt3nam

oubenti: Salam

ajdidumlil: Azul

tnghayaghe: Azul

ajdidumlil: Azul

king habib
mondiale
: Si vous voulez contacter merci de bien vouloir aller sur king habib sur youtube vous verrez mes sons

choupinette: AZUL

abdou-2014: Mustapha El Aakri est le roi des rois de loutar et aussi "oustora" de techniques de l'instrument loutar

awrawasa: MANIKS
SENWAN?

awrawasa: Azoul

oubenti: Azul


Voir les Archives

Mini sondage
Que pensez-vous des instruments moderne dans la musique amazigh?








Résultats

Galerie
Newsletter


Voir les Archives

Partenaires

    Derniers posts du forum

Sujets

Réponses

Lectures

Derniers posts

» poémes khamiss 155 46258 Le 21/11/18 à 00h43 par Khamiss57
» OGM 7 1501 Le 20/06/18 à 12h14 par mesami
» Résultat Bac 2009 5 1247 Le 20/06/18 à 12h13 par mesami
» Cheb Mami condamnée à 5 ans de prison 8 1626 Le 20/06/18 à 12h12 par mesami
» La beauté des maths & l'Amour de Dieu 15 3215 Le 20/06/18 à 12h11 par mesami
» Vive la France ! 6 1213 Le 20/06/18 à 12h10 par mesami
» Ahmed adghirni face aux panarabistes sur alam TV 9 6546 Le 20/06/18 à 12h09 par mesami
Forum :: Derniers commentaires du site
Proverbe aléatoire - Anzi [...]
Rss     Derniers articles d'actualité Rss     Musiques de la semaine
Articles

Aperçu musique Amazigh de l'Atlas

Articles :: Dernières nouveautés musicales


Rss

Le maillon faible du Maroc

Poster commentaire
Dans l’échelle du développement humain établie par le Programme des Nations unies pour le développement humain, le Maroc reste en rade. Cette année, il est classé derrière la Palestine.

QUE se passe-t-il donc ? Malgré les efforts que le Maroc dit consentir dans le domaine du développement humain, le royaume ne décolle pas. Il fait pire que du surplace, il recule à en juger par le classement 2007/2008 relatif au développement humain qui vient d’être établi par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Dans son dernier rapport intitulé « La lutte contre les changements climatiques : la solidarité humaine dans un monde divisé », l’organisation onusienne rapproche davantage le Maroc des pays les moins avancés. Il le relègue à la 126e place sur 177 pays.

De la sorte, le pays perd trois places par rapport à l’année dernière. Il est devancé par la Namibie, le Gabon, l’Ouganda, le Kenya et même Madagascar. Dans le monde arabe, la Tunisie, l’Algérie, l’Egypte et la Syrie le dépassent, et de loin.

Cette situation, peu enviable, est due surtout aux problèmes dont souffre le royaume dans les domaines de l’enseignement et de l’accès aux soins de santé. Pour rattraper le temps perdu durant cinquante ans, l’INDH ne permet pas encore de réaliser le développement humain escompté. Le programme d’alphabétisation non plus, puisque les personnes qui s’initient à la lecture et à l’écriture ne cherchent le plus souvent qu’à apprendre à lire quelques sourates du Coran pour les besoins de leurs prières...

C’est donc un sérieux défi qui se pose au niveau national. L’essor économique qui semble se profiler à l’horizon avec les multiples projets lancés au Maroc, doit être conjugué avec le développement social. Sinon, les inégalités iront en grandissant et le pays chutera encore plus dans le classement du développement humain.

Tous les spécialistes du développement le confirment, sans une classe moyenne aussi large que possible et forte, aucun pays ne peut décoller sur le plan du développement humain.

A priori, le royaume ne manque pas de moyens pour aspirer à un meilleur classement à l’avenir. Dans un rapport que vient de publier le Programme de comparaison international (PCI), le Maroc est cité comme étant parmi les économies qui dominent l’Afrique. Deux tiers des revenus du continent, révèle le document, sont concentrés au Maroc, en Afrique du Sud, en Egypte, au Nigeria, et au Soudan. Se pose alors le problème de redistribution.

Autre problème majeur relevé cette fois-ci par le rapport du développement humain du PNUD, le réchauffement planétaire. Ce phénomène, préviennent les auteurs du document, rapproche le monde d’un « point de basculement » qui risque d’entraîner les pays les plus pauvres de la planète et leurs citoyens les plus pauvres dans une spirale infernale, laissant des centaines de millions de personnes confrontées à la malnutrition, au manque d’eau, aux menaces écologiques, et à la perte de leurs moyens de subsistance. Là aussi, le royaume est appelé à faire très attention.



karimy Le: 29/12/07