Connexion



S'INSCRIRE
Mot de passe oublié?

Annonces
New Artistes
+ de 103 Chanteurs
Statistiques

23891 membres inscrits

Dernier membre:
Khamiss57

Plus de stats

En ligne
En ligne
59 Visiteurs ; 0 Modo
0 Membre ; 0 Admin

Sawt-Atlas


Total: 59 Personnes
Liens

Amazigh Music
Izlan Oumguil
Izlan Ahouzar
Izlan Rouicha
Izlan Agouray
Total: 8 liens
Discussion

Khamiss57: Bonsoir,.Me.voilà de retour ... khamiss

Larco: J'arrive pas a écouter de la musique

ranger111: Azoul

nabder: Maygan irbbi a3anzoul

nabder: Salam ghifoun bahra

nabder: Kalbagh ghifs ort ofigh. Mek tassenk mani gtafagh iwaliwn ns nghed la cassette neghed ghir kra. Ak i3awn rabbi

nabder: Wallah ayma izlanfr tannagh atga. Tamyirt bahra.dark tamnat ikmmeln.

izlanfr: Akm yad our hawlgh ammanw # aydda righ hatin oufight
ah touda daoud ah tachichawt # iih n9ima bla ichichawn

nabder: Khf rbbi datinighr yat tamnadte nait atta. Ismns ait boudaoud. Tin touda daoud. "Ghouri digs yan imik. Walakin or tkmmil. Ardis tini: akm yad or hawlgh ammanw.... tanmyirt bahra

nabder: Azul aitma imazighen. Thanna loqt.

ghisalberti: Manna tissen Rabbi aditifk hat ottoufigh

ghisalberti: Mighourtlla loghnia n mohamed aankour nig daytili "nigh awmaten mani mani tagmat noun"

ghisalberti: Aytma salam

oubenti: Hi

oubenti: Mayt3nam

oubenti: Salam

ajdidumlil: Azul

tnghayaghe: Azul

ajdidumlil: Azul

king habib
mondiale
: Si vous voulez contacter merci de bien vouloir aller sur king habib sur youtube vous verrez mes sons

choupinette: AZUL

abdou-2014: Mustapha El Aakri est le roi des rois de loutar et aussi "oustora" de techniques de l'instrument loutar

awrawasa: MANIKS
SENWAN?

awrawasa: Azoul

oubenti: Azul


Voir les Archives

Mini sondage
Que pensez-vous des instruments moderne dans la musique amazigh?








Résultats

Galerie
Newsletter


Voir les Archives

Partenaires

    Derniers posts du forum

Sujets

Réponses

Lectures

Derniers posts

» poémes khamiss 155 46234 Le 21/11/18 à 00h43 par Khamiss57
» OGM 7 1491 Le 20/06/18 à 12h14 par mesami
» Résultat Bac 2009 5 1239 Le 20/06/18 à 12h13 par mesami
» Cheb Mami condamnée à 5 ans de prison 8 1624 Le 20/06/18 à 12h12 par mesami
» La beauté des maths & l'Amour de Dieu 15 3209 Le 20/06/18 à 12h11 par mesami
» Vive la France ! 6 1207 Le 20/06/18 à 12h10 par mesami
» Ahmed adghirni face aux panarabistes sur alam TV 9 6338 Le 20/06/18 à 12h09 par mesami
Forum :: Derniers commentaires du site
Proverbe aléatoire - Anzi [...]
Rss     Derniers articles d'actualité Rss     Musiques de la semaine
Articles

Aperçu musique Amazigh de l'Atlas

Articles :: Dernières nouveautés musicales


Rss

Les Imazighen en colère à Meknès

Poster commentaire
Déjà, depuis quelque temps, à travers les réseaux internet, on lisait « Journée in-27 » et ce mercredi 27 Juin 2007, elles étaient toutes là, les représentations du Mouvement culturel amazigh (MCA) du nord, du centre et du sud du Maroc, composées de plus de 400 militants et sympathisants. Les défenseurs de la cause amazighe ont occupé la grande place administrative de Meknès située en face de la Cour d’Appel. Certains étaient là depuis 8 h 30 ; d’autres ne cessaient d’arriver alors qu’il était 13 heures. C’est l’heure à la laquelle devrait commencer l’audience concernant les évènements qui ont secoué ces derniers temps les milieux universitaires et qui ont donné lieu à l’arrestation de militants du MCA.

Les manifestants ont scandé face au Tribunal des slogans, brandissant des banderoles sur lesquelles on lisait en tamazight, en arabe et en français : « Tous pour la libération des détenus politiques de la cause amazighe », ciblant les pouvoirs publics en dénonçant les interventions violentes des forces de l’ordre et crié haut et fort leurs revendications dans des messages défendant et légitimant la cause amazighe. Rappelons que le même procès se déroule ce 27 juin à Errachidia aussi. Mais qui est derrière le déclenchement de tels évènements ? En tout cas, ce n’est pas le Tribunal. Ce ne sont pas non plus les étudiants. C’est plutôt le système et ses vieux partis politiques qui étaient au pouvoir et qui manquaient de courage à une époque où le tamazight pouvait intégrer naturellement les écoles. Ils sont aujourd’hui pointés du doigt et décriés par les voix tant amazighophones qu’arabophones de Marocains qualifiant ces manifestations de réactions engendrées par une marginalisation sociale et culturelle qui n’a que trop duré.


Mohamed Khoukhchani

Source : Albayane



Le: 30/06/07