Connexion



S'INSCRIRE
Mot de passe oublié?

Annonces
New Artistes
+ de 103 Chanteurs
Statistiques

23891 membres inscrits

Dernier membre:
Khamiss57

Plus de stats

En ligne
En ligne
44 Visiteurs ; 0 Modo
0 Membre ; 0 Admin

Sawt-Atlas


Total: 44 Personnes
Liens

Amazigh Music
Izlan Oumguil
Izlan Ahouzar
Izlan Rouicha
Izlan Agouray
Total: 8 liens
Discussion

Khamiss57: Bonsoir,.Me.voilà de retour ... khamiss

Larco: J'arrive pas a écouter de la musique

ranger111: Azoul

nabder: Maygan irbbi a3anzoul

nabder: Salam ghifoun bahra

nabder: Kalbagh ghifs ort ofigh. Mek tassenk mani gtafagh iwaliwn ns nghed la cassette neghed ghir kra. Ak i3awn rabbi

nabder: Wallah ayma izlanfr tannagh atga. Tamyirt bahra.dark tamnat ikmmeln.

izlanfr: Akm yad our hawlgh ammanw # aydda righ hatin oufight
ah touda daoud ah tachichawt # iih n9ima bla ichichawn

nabder: Khf rbbi datinighr yat tamnadte nait atta. Ismns ait boudaoud. Tin touda daoud. "Ghouri digs yan imik. Walakin or tkmmil. Ardis tini: akm yad or hawlgh ammanw.... tanmyirt bahra

nabder: Azul aitma imazighen. Thanna loqt.

ghisalberti: Manna tissen Rabbi aditifk hat ottoufigh

ghisalberti: Mighourtlla loghnia n mohamed aankour nig daytili "nigh awmaten mani mani tagmat noun"

ghisalberti: Aytma salam

oubenti: Hi

oubenti: Mayt3nam

oubenti: Salam

ajdidumlil: Azul

tnghayaghe: Azul

ajdidumlil: Azul

king habib
mondiale
: Si vous voulez contacter merci de bien vouloir aller sur king habib sur youtube vous verrez mes sons

choupinette: AZUL

abdou-2014: Mustapha El Aakri est le roi des rois de loutar et aussi "oustora" de techniques de l'instrument loutar

awrawasa: MANIKS
SENWAN?

awrawasa: Azoul

oubenti: Azul


Voir les Archives

Mini sondage
Que pensez-vous des instruments moderne dans la musique amazigh?








Résultats

Galerie
Newsletter


Voir les Archives

Partenaires

    Derniers posts du forum

Sujets

Réponses

Lectures

Derniers posts

» poémes khamiss 155 46234 Le 21/11/18 à 00h43 par Khamiss57
» OGM 7 1491 Le 20/06/18 à 12h14 par mesami
» Résultat Bac 2009 5 1239 Le 20/06/18 à 12h13 par mesami
» Cheb Mami condamnée à 5 ans de prison 8 1624 Le 20/06/18 à 12h12 par mesami
» La beauté des maths & l'Amour de Dieu 15 3209 Le 20/06/18 à 12h11 par mesami
» Vive la France ! 6 1207 Le 20/06/18 à 12h10 par mesami
» Ahmed adghirni face aux panarabistes sur alam TV 9 6338 Le 20/06/18 à 12h09 par mesami
Forum :: Derniers commentaires du site
Proverbe aléatoire - Anzi [...]
Rss     Derniers articles d'actualité Rss     Musiques de la semaine
Articles

Aperçu musique Amazigh de l'Atlas

Articles :: Dernières nouveautés musicales


Rss

Décès de Driss Benzekri

Poster commentaire
le Maroc perd un grand militant des Droits de l'Homme
Driss Benzekri, décédé dimanche à l'âge de 57 ans, était l'un des plus célèbres défenseurs des Droits de l'Homme au Maroc: il fut un opposant au régime du roi Hassan II avant que le roi Mohammed VI l'invite à tenter de "tourner la page" des années de plomb (1960-1999). Peu prolixe, cet enseignant d'origine amazigh était connu par sa "patience et son endurance", disent ses proches. Il aimait travailler dans le "calme, sans tapage". Arrêté en 1974, il a été condamné en 1977 à 30 ans ans de prison pour avoir milité dans une organisation marxiste marocaine.

Il quitte la prison centrale de Kénitra (30 km au nord de Rabat) en 1991. Il disait ne pas avoir gardé d'amertume.
A propos de sa longue détention, il a récemment déclaré à un journal français: "on sent que la blessure est toujours là, mais ce n'est pas quelque chose qui nous pourrit de l'intérieur. Je dis On et non pas Je, car ils étaient nombreux à avoir subi le même sort sous le règne du défunt roi Hassan II", a-t-il dit. Dès sa libération, cet ancien opposant politique, défenseur de la culture amazighe (berbère), milite avec de plus en plus d'engagement pour la promotion des Droits de l'Homme au Maroc. Il obtient un diplôme de droit international à l'université d'Essexen en Grande Bretagne et contribue à la création du Forum Vérité et Justice (FVJ), une association regroupant d'anciennes victimes de la répression politique et leurs familles. Mais en 2003, le roi Mohammed VI l'appelle pour diriger un organisme public, l'Instance Equité et Réconciliation (IER) une commission de vérité qui devait se charger de régler les dossiers des Droits de l'Homme durant "les années de plomb". Driss Benzekri accepte, quitte ses amis de l'association FVJ et se lance dans cette nouvelle expérience. De nombreux militants l'ont critiqué, certains l'accusant d'avoir été "récupéré par le pouvoir". Pour Abraham Serfaty, un ancien opposant au régime du roi Hassan II, Driss Benzekri était "courageux et honnête, en aucun cas manipulable, et il avait raison d'accepter de présider l'IER". A la tête de cette instance dont le mandat s'est achevé en novembre 2005, il a instruit 16.000 dossiers de victimes de l'ancien régime. Une partie ont été indemnisées, d'autres attendent leur tour.

L'IER, après avoir remis son rapport général au roi, a été dissoute. Le suivi des actions qu'elle a initiées a été confié au Conseil consultatif des Droits de l'Homme (CCDH), créé par le roi Hassan II en 1990. Le roi Mohammed VI, encore une fois, a fait appel à Driss Benzekri pour reprendre la direction de cet organisme. Mais, le plus fort de son travail dans l'IER a été l'organisation, en décembre 2004, de séances publiques de témoignages d'anciennes victimes de la répression politique. Les premières séances avaient été retransmises en direct par la radio et la télévision nationales. La presse avait souligné le "rôle libérateur" de ces témoignages et leur caractère "indédit" dans tout le monde arabo-musulman.
Driss Benzekri était un "travailleur infatigable", dit de lui un de ses amis, Salah El Ouadie, un ancien détenu politique membre de l'IER. "La justice transitionnelle au Maroc c'est lui", ajoute-t-il.
Dernier acte de Driss Benzekri: il a signé sur son lit d'hôpital, peu avant sa mort, un texte qui crée une couverture médicale en faveur des victimes des années de plomb.

Source: AFP



mostay Le: 21/05/07