Connexion



S'INSCRIRE
Mot de passe oublié?

Annonces
New Artistes
+ de 103 Chanteurs
Statistiques

23876 membres inscrits

Dernier membre:
jesuslewis

Plus de stats

En ligne
En ligne
36 Visiteurs ; 0 Modo
0 Membre ; 0 Admin

Sawt-Atlas


Total: 36 Personnes
Liens

Amazigh Music
Izlan Oumguil
Izlan Ahouzar
Izlan Rouicha
Izlan Agouray
Total: 8 liens
Discussion

ajdidumlil: Azul

tnghayaghe: Azul

ajdidumlil: Azul

king habib
mondiale
: Si vous voulez contacter merci de bien vouloir aller sur king habib sur youtube vous verrez mes sons

choupinette: AZUL

abdou-2014: Mustapha El Aakri est le roi des rois de loutar et aussi "oustora" de techniques de l'instrument loutar

awrawasa: MANIKS
SENWAN?

awrawasa: Azoul

oubenti: Azul

amargh: Awi is idder cha da mid walo ??

amargh: Mawniga lhal ???

amargh: Azoul i iazeghn

messii: Wa mayt3nam ,wa besha lftour noun

awrawasa: MANIKSN AYA

khamiss: Quoi de neuf

khamiss: Bonjour

saad12: Slm

mostapha05: Azul ayatma istma imazighane, akoni3azza rabbi, dima tamazight !!

inar nati: Finkom

inar nati: Salam kantmana trahbo biya

inar nati: Salam

tnghayaghe: Atis7lo rbbi

tnghayaghe: Azul awi

tnghayaghe: Azul

tnghayaghe: Azul damghnas imazeghne


Voir les Archives

Mini sondage
Que pensez-vous des instruments moderne dans la musique amazigh?








Résultats

Galerie
Newsletter


Voir les Archives

Partenaires

Rss

A la une - Actualités :

Bienvenue sur le portail de la culture Berbère
Bienvenue sur Sawt-Atlas!





Azul tout le monde: Une page "ahidous izlan" sur facebook (http://www.facebook.com/izlanahidous) collecte izlan d'Ahidous classique, si vous en avez merci de bien vouloir les envoyer par mail: izlanahidous@gmail.com

Da n tinig izlan nouhidous classique (a9bour) onna moghor kan izli yaznaghtid irbbi s lmail : izlanahidous@gmail.com

Mrahba bissoun www.facebook.com/izlanahidous Tanmerte

Découvrez ou redécouvrez vos morceaux préferés en écoutant quelques morceaux modernes! RDV dans la rubrique musique du site
    Derniers posts du forum

Sujets

Réponses

Lectures

Derniers posts

» selling coil runs and primals 1 20 Le 22/07/17 à 10h55 par jesuslewis
» Your character as background decoration 1 16 Le 22/07/17 à 10h54 par jesuslewis
» the developers please implement an option to increase the dialog text size 1 19 Le 22/07/17 à 10h53 par jesuslewis
» Know your Miqo'te. Telling from Keepers from Seekers 1 19 Le 22/07/17 à 10h52 par jesuslewis
» Why is cyclone an even smaller range in Legion? 1 19 Le 21/07/17 à 12h22 par jesuslewis
» How do you feel about ingame advertisments? 1 19 Le 21/07/17 à 12h20 par jesuslewis
» Question concerning the new Legion transmog would really love a blue 's ans 1 195 Le 21/07/17 à 12h19 par jesuslewis
Forum :: Derniers commentaires du site
Proverbe aléatoire - Anzi [...]
Rss     Derniers articles d'actualité Rss     Musiques de la semaine
Articles

Aperçu musique Amazigh de l'Atlas

Articles :: Dernières nouveautés musicales


Rss

Angfou, le village qui sort de l’oubli

Commentaires (5)
es habitants du village d’Anfgou, à 200 km de Khénifra, ne sont pas près d’oublier leurs proches morts de froid l’an dernier. Mais, pour eux, la vie continue. Et, désormais, celle-ci s’inscrit sous de nouveaux auspices depuis la visite du Souverain, le week-end-end dernier. De grands chantiers pour structurer cette bourgade perchée sur le Haut-Atlas ont été lancés. Route, électricité, eau potable, écoles, dispensaires, etc…

Bref, des infrastructures de base, jusque-là absentes dans la région. Pour la petite histoire, c’est en février 2007 qu’Anfgou est sorti de l’oubli. Le 20 décembre 2006, un message atterrit chez le gouverneur : « Regret de vous informer du décès de 8 enfants ». Quelques jours plus tard, on compte une trentaine de victimes, mortes à cause du froid. Le 10 janvier, L’Economiste édite un reportage- photos sur « Le monde oublié de Anfgou ». Exclusives et choquantes, ces images ont montré la détresse d’un village « du Maroc inutile ». Anfgou était dénué de tout, même de l’essentiel. Le 3 février 2007, les habitants, soit plus de 1.200 habitants, organisaient une marche de protestation avec l’espoir d’attirer l’attention des autorités sur leur condition.

Aussitôt, une commission ministérielle s’est rendue sur place, pour découvrir un Maroc... inconnu et privé de tout. Des projets d’un coût de 23 millions de DH avaient été, alors, lancés par la Fondation Mohammed V pour la solidarité.

Un an après, le Roi leur rend visite et constate de visu l’état des lieux. Les 2 et 3 mai resteront gravés dans la mémoire du village. A cette occasion, la population a « mis les petits plats dans les grands » pour recevoir dignement le monarque. Sans luxe ostentatoire, mais avec simplicité et chaleur, comme savent le faire ceux qui ont à peine le minimum pour vivre. Au passage du Roi, on lui remet des lettres de doléances en espérant qu’elles trouveront écho. Mais peu importe, le plus important, la contrée va connaître le développement. De fait, trois conventions dans les domaines des télécommunications et des infrastructures routières ont été signées samedi dernier.

Selon Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du Transport, ce programme porte sur le désenclavement total de la région d’Anfgou en la reliant, d’une part, à Amenzi et Tounfit et, d’autre part, à Imilchil, via une nouvelle route. Celle-ci, longue de 45 km , sera réalisée en partenariat avec la région Meknès-Tafilalet et la direction générale des collectivités locales. A noter que le coût d’aménagement moyen des routes d’Anfgou atteindra les 5 millions de DH /km.

Des opérations très coûteuses en raison des terrains très escarpés et difficiles. Les travaux seront achevés fin 2010. D’autre part, le village d’Anfgou, au même titre que d’autres localités rurales de la province, sera desservi en téléphonie et Internet dans le cadre du programme d’accès généralisé aux télécommunications. Ce programme nécessitera une enveloppe de près de 497 millions de DH. A noter que la localité d’Anfgou a été couverte par le réseau mobile GSM en 2007.

Dans le domaine sanitaire, Anfgou sera doté d’une maison d’accouchement tandis que le secteur de l’enseignement bénéficiera d’une enveloppe de plus de 53 millions de DH.

Reste à signaler que la mise à niveau et le développement de la province de Khénifra, pour la période 2008-2011, coûtera une enveloppe budgétaire globale de 1,3 milliard de DH. Des investissements afin que les gens ne meurent plus de froid…

Youness Sâad Alami

Source : L’Economiste

Le: 08/05/08
Rss

La version 5 de Sawt-Atlas.com

Poster commentaire

Bienvenue sur Sawt-Atlas.com, "La Voix De L'Atlas"


C'est avec un très grand plaisir que nous vous annonçons la sortie de la mise à jour du site amazigh Sawt-Atlas.com. Après des longs mois de travaux sous le silence, nous vous dévoilons enfin la nouvelle version du site... C'est la mise à jour la plus grande dans l'histoire du site, et elle le met dans une position de leader Amazigh.

Des milliers de nouveautés musicale (+ de 1300 musiques)...
Plus de 85 chanteurs comme : Azelmat, Bellahcen, Chabba Raja, Lhou Akssasse, Mounir, Oumguil Mourad, Seddi Hassan, Toutou...
Des centaines de vidéos à visualiser sans modération, vous pouvez aussi participer en envoyant vos vidéos!
Une structure complètement refaite pour un meilleur confort!
Des nouveaux modules comme : Jeux, Téléchargements, Proverbes, Nouveautés...


Nous voudrons rendre spécialement un hommage à des artistes qui nous ont quittés récemment en leurs dédicassant ce travail:

"Lhou Akssasse" et "Moha Oulmouden" aten irh'am Rebi.


Remerciements: Houss59, Amaray, CrowkaiT,Nimir1 & Tariq... ainsi que tous ce qui ont participé de prés ou de loin à la réalisation de cette mise à jour.

Bonne visite sur Sawt-Atlas.com



Le: 07/05/08
Rss

le Moussem des Roses

Poster commentaire
le Moussem des Roses s'achève aux rythmes d'une chorégraphie d'arts populaires

La 46-ème édition du Moussem des Roses, qui a eu lieu du 2 au 4 mai à Kelâat Mgouna, s'est achevée dimanche soir, sur une chorégraphie d'arts populaires interprétée par les troupes des vallées de Dadès et Drâa.

Discipliné tout au long du festival, le public local s'est notamment montré interactif envers la prestation de la troupe locale d'Ahwach de Kelâat Mgouna, qui a présenté sa célèbre danse de l'abeille.

Population locale et visiteurs nationaux et étrangers ont également suivi un tableau d'art mouvant où les troupes de la région s'alternaient et concurrençaient de couleurs, de mouvements, de rythmes, d'ondulations et d'ondoiements.

Les troupes de Gnaoua Tinghir, Dek Seif et la Rokba venus de Zagora, Afela N'dra Ahwach Tifoultout étaient ainsi toutes au rendez-vous pour animer une édition marquée par l'association des volets artistique, social et économique.

En effet, plusieurs projets relatifs à cette manifestation ont vu le jour, dont la mise en place d'un musée des Roses et l'aménagement du boulevard Hassan II et d'une place pour les festivités.

L'élection de Miss Rose, le défilé de son char, la reconstitution d'un mariage traditionnel, la projection en plein air de films cinématographiques, les soirées folkloriques tout au long des jours du estival ont marquée les festivités de cette édition.

Le débat autour de la place de la rose en matière de développement a constitué l'un des moments importants de ce Moussem, vu l'importance accordée par les projets de subvention de la région Souss-Massa-Drâa aux produits de terroir.

Initiée sous le thème "La valorisation des produits de terroir au service du développement durable", cette manifestation s'est distinguée également par l'organisation de compétitions sportives dans les disciplines d'athlétisme, de football et de cyclisme.

mostay Le: 06/05/08
Rss

Maroc : Liberté provisoire pour quatre des dix détenus de Boumal n Dades

Poster commentaire
Après une audience marathonien qui a duré 8 heurs,la chambre criminelle près la cour d'appel de Ouarzazate a accordé lundi 28 avril 2008 la liberté provisoire à quatre personnes: Mimoun Chaouqi,Oubaali Elhoussaine,Atil Mustapha et le mineur Aldjig Nourddine, sous caution de 5000 DH chaque un d’eux, parmi les dix détenus de Boumaln Dadès, arrêtés dans le cadre des événements survenus le 6 janvier dernier.Il est à signaler que la cour d’appel de Warzazat réexamine le dossier a également rejeté la demande de la défense d’accorder la liberté provisoire aux autres détenus;Younes Aoudali,Elouardi Mustapha et Ait Said Brahim sous caution également de 5000 DH.

La chambre criminelle, qui a décidé le report au 12 mai 2008 du procès en appel desdits détenus, avait prononcé, le 21 février dernier, des peines allant de 1 à 6 ans de prison ferme contre les dix personnes poursuivies dans cette affaire.Trois d’entre eux, évidemment Orouzan Brahim, Brahim Ait Hessain et l’élève Charif Abdennaser ont bénéficies le 14 avril 2008 de liberté provisoire. A savoir c’est la septième fois que ce procès est reporté.

Ces personnes sont poursuivies notamment pour «rassemblement sur la voie publique, entrave à la libre circulation sur la voie publique, outrage au drapeau et symboles de la Nation, outrage à des agents des forces de l'ordre, ainsi que pour provocation de dommages à l'endroit de biens d'autrui».

La défense a saisi le cas d’ Orouzan Brahim qui ne comprend que l’Amazigh, le Français et l’Anglais pour dévier l’audience vers la problématique linguistique au sein de la cour marocaine en particulier et dans d’autres administrations. Des données qu’ont mené la défense à démentir des propos signalés dans les procès des détenus politiques de la cause Amazigh de soulèvement de 6 janvier 2008 de Bumal n Dades( Sud-est du Maroc) .D’autre part, malgré la création de l’IRCAM ,le juge de cour d’appel de Warzazat et le procureur général du roi considèrent encore la langue Amazigh comme une dialecte !

Omar Zanifi Asif n Dades ,Warzazat

Le: 01/05/08
Rss

55 Morts et 12 blessés dans un incendie à Casablanca

Poster commentaire
Cinquante cinq (55) personnes ont été tuées et 12 autres blessées dans l'incendie qui s'est déclaré, samedi, dans une usine de fabrication de matelas à Casablanca, indique un communiqué de la Wilaya du Grand Casablanca.

L'incendie, qui s'est déclenché vers 10h00 dans une usine de quatre étages spécialisée dans la fabrication de matelas, située au quartier industriel de Lissasfa, s'est rapidement propagé dans toute l'usine à cause de la nature des produits chimiques qui s'y trouvaient, ajoute la même, précisant que près de 100 employés étaient présents, samedi matin, à l'usine lors de l'incendie.



Le communiqué indique que les équipes d'intervention et de secours, qui ont été renforcées au fur et à mesure face à la gravité de l'incendie, se sont immédiatement rendues sur place pour circonscrire le sinistre, qui n'a été maîtrisé qu'après plus de trois heures d'intenses efforts déployés par les éléments d'intervention de la protection civile et les différents appareils de sécurité.

L'ensemble des autorités publiques concernées se sont également rendues sur place pour superviser les opérations de secours et d'intervention.

Le parquet général, après s'être rendu sur place, a ouvert une enquête sur les circonstances de cette affaire pour définir les responsabilités.

Le: 27/04/08
 «  1  2  3  4  5  6 ... 14  15  16  »